Votre navigateur est désuet!

Mettez à jour votre navigateur pour afficher correctement ce site Web. Mettre à jour maintenant

×

« MyMerak : assurez par vous-même la protection de vos données ! »

Source: Solutions Magazine, Alain de Fooz

https://www.solutions-magazine.com/mymerak-assurez-protection-vos-donnees

MyMerak : assurez par vous-même la protection de vos données !

MyMerak

MyMerak marie le papier et le numérique, permettant une gestion personnelle de ses données. une offre innovante, unique en son genre.

Gérer de manière sécurisée à la fois les archives papier et les données numériques. Telle est la proposition de MyMerak. La plate-forme est en ligne depuis trois mois. Elle attire principalement les professions libérales et les petites entreprises. La proposition, il est vrai, est unique dans le sens où elle marie le papier au numérique, permettant une gestion personnelle de ses données.

«Qui dit plate-forme en ligne, dit cloud. D’un côté, nombre d’organisations accélèrent leur mutation vers le cloud à travers leurs sauvegardes; d’un autre, nous voyons aussi le contraire : un retour aux supports traditionnels en raison des limites du cloud, notamment des restaurations trop lentes, explique Nicolas Uyttenhove, Marketing & Sales Manager, Merak. Avec MyMerak, nous proposons le meilleur des deux mondes.»

Face à la multiplication des services en ligne, l’offre de Merak est unique dans le sens où elle n’exclut pas le papier. Elle tient compte de la transition. L’architecte a toujours ses plans sur papier qu’il doit conserver, le notaire ses actes, le médecin… Les PME sont aussi dans la même mouvance. «Avec MyMerak, nos clients avancent à leur rythme, nous ne leur imposons rien, poursuit Nicolas Uyttenhove. En revanche, s’ils le désirent, nous pouvons les accompagner en leur proposant le meilleur de la protection des données, sur base de services certifiés ISO 9001 et ISO/IEC 27001.»

Physiquement, tous les documents sont conservés dans un environnement sécurisé protégé contre le vol, l’incendie et les dégâts des eaux. Merak dispose de plusieurs centres en Belgique, dont son fameux E-bunker, à dix mètres sous terre à Vilvorde. A l’entrée, contrôle biométrique et digital de la main, systèmes d’alarmes silencieux et, bien évidemment, vidéosurveillance permanente. Dans le bunker, les documents sont protégés contre les rayonnements électrostatiques et magnétiques en vertu du principe de la cage de Faraday… «La protection est notre métier, rappelle Nicolas Uyttenhove. Via MyMerak, nous permettons aujourd’hui aux organisations de toutes tailles d’y accéder simplement, de profiter des mêmes garanties que les multinationales et autres grosses sociétés.»

A travers MyMerak, le client décide lui-même de la protection de ses données. En ligne, il fait appel au service de courrier (disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7), il décide du moment où il veut renouveler ses sauvegardes ou y ajouter de nouvelles données et peut à tout moment consulter l’inventaire et le modifier. Il s’agit, à ce niveau, de back-up offline.

Si le client le souhaite, Merak numérise tous ses documents. Ensuite, ils sont mis à sa disposition en ligne sur son espace MyMerak. Et, bien sûr, le client peut demander à tout moment de récupérer ses documents papier.

En ligne, le client peut disposer d’un espace de gestion et de stockage sécurisé de 5 Go ou plus avec certificat ISO. A travers cet espace, il peut télécharger des documents digitaux, il peut aussi digitaliser des documents papiers; les données sont accessibles en permanence avec une recherche par contenu via reconnaissance de texte (OCR/ICR). Le service est facturé à partir de 35 EUR par an (numérisation à partir de 30 EUR par classeur).

«Autre service, la destruction sécurisée de données. Nombre d’organisations, conscientes des risques, ne savent pas comment s’y prendre. Ici, encore, de par notre expérience, nos équipes spécialisées se chargent de ces opérations, pouvant venir prendre possession des documents -en l’état (avec des agrafes, des fardes, etc- chez nos clients», poursuit Nicolas Uyttenhove.

Les documents sont coupés en blocs de 800 mm², ce qui correspond à une feuille A4 découpée en 100 pièces. Quant aux supports de données, ils sont démagnétisés à la demande, puis détruits physiquement, avant d’être brûlés dans un incinérateur. Cette opération se déroule suivant les normes américaines de la NSA (NSA / CSS / Department of Defense / Top Secret). Le client reçoit dans la foulée un certificat de destruction.

«Avec MyMerak, nous proposons à nos clients de tout gérer par eux-mêmes, à leur rythme, en fonction de leurs besoins, conclut Nicolas Uyttenhove. Mais toujours nous sommes là, pour les conseiller et les guider, au besoin prendre en main certaines opérations comme la numérisation ou la destruction de documents. Ce support permanent rassure. Pour certaines organisations, il est même conditionnel au passage vers le numérique.»

Partager cette publication

Merak facility management Copyright 2020 Merak SA, tous droits réservés.